Après la fermeture de la Laiterie Château, la mobilisation de l’Outaouais a été extraordinaire : des milliers de citoyens, des gens d’affaires, des élus, des organismes communautaires, les médias, tout le monde y a mis du sien et l’Outaouais s’est redonné une laiterie.

Ensemble, nous avons affirmé haut et fort que l’Outaouais est fière de ce qu’elle produit et qu’elle tient à ses entreprises locales. L’Outaouais a démontré qu’il est possible pour une région de contrôler son développement et de valoriser ses produits locaux. Le lait que nous buvons aujourd’hui en est une manifestation tangible.